3 mai 2010

REGARD : TOMMY HILFIGER, UNE MARQUE A LA RUMEUR TENACE


A l’occasion de la parution de la nouvelle campagne de pub printemps été 2010 pour la collection Denim d’Hilfiger, en compagnie du très charmant modèle Aram Gevorgyan, retour sur un styliste qui connu gloire et déboires…
Thomas Jacob Hilfiger est né le 24 mars 1951 à Elmira (État de New York), créateur éponyme de la marque Tommy Hilfiger.
Second d’une famille de neuf enfants, il grandit dans une famille catholique irlandaise. Après des études secondaires, il débute sa carrière dans le prêt à porter à l’âge de 18 ans, en dénichant des jeans et des pantalons pat’ d’eph’ qu’il personnalise et revend.
Par la suite, il ouvre sa première boutique nommée The people's place. Bien que son magasin soit le haut-lieu de la jeunesse grâce à des animations et des concours de DJ, les clients viennent plus pour passer du bon temps que pour acheter sa collection. Résultat, après sept ans d’existence, The People's Place fait faillite.
Mais durant cette période, Tommy Hilfiger ne s'est pas tourné les pouces, passant de la customisation de jeans à leur création qu’il vend dans ses dix boutiques au Nord de l’État de New York qu'il a ouvert depuis.

Sa réputation est faite, en atteste les propositions pour des postes d’assistant designer chez Calvin Klein et Perry Ellis qu’il décline. En 1984, il fonde la Tommy Hilfiger Corporation et développe sa signature comme styliste pour une collection de vêtements pour homme. 20 ans plus tard, la société compte 5 400 employés pour un chiffre d’affaires avoisinant les 1.8 milliards de dollars.
En août 2005, Tommy Hilfiger vend sa société à Apax Partners pour 1.6 milliard de dollars, tout en restant le designer de la griffe. L’enseigne est, à présent, considérée comme l’une des marques tendance reconnue dans le monde. Mais malgré une mécanique bien huilée, un grain de sable va perturber l'essor de son entreprise pendant près de 20 ans, suite à une rumeur persistante.

LA RUMER D'HILFIGER

Au début des années 90, un e-mail circule sur la toile, accusant le créateur d’être raciste, ayant soit disant annoncé lors d’un show d’Oprah Winfrey qu'il regrettait que certaines minorités ethniques portent ses vêtements. Et même si la rumeur s’est avérée totalement fausse depuis, confirmé par Oprah Winfrey, lors d’une de ses émissions en 2007 à laquelle il participait, il a alors révélé au combien ces propos diffamatoires lui avaient coûté financièrement, précisant qu’il avait même fait appel à des détectives privés pour identifier la source, sans le moindre résultat probant. On image, en effet, les répercutions d'une telle rumeur quant on sait que l'Afrique a toujours été l'un de ses plus gros marchés à l'export !

Share This

0 commentaires:

 

Commercial Men Copyright © 2009 Fashionzine is Designed by Ipietoon for Bie Blogger Template
In Collaboration With Teen Celebrities