20 janvier 2010

SERGE GAINSBOURG FAIT SON CINEMA

Le film tant attendu sur Serge Gainsbourg est enfin sorti aujourd'hui dans les salles obscures. Défini comme l'irrespectueux et l'un des plus scandaleux monument de la chanson française.
Cet artiste incomparable a également participé mais aussi réalisé un certain nombre de pub pour la télévision française. En voici un exemple avec l'auto-promotion de son dernier concert. D'autres vidéos sont à consulter sur une page spéciale du site de Culture Pub.
Avec Gainsbourg (vie héroïque), qui marque ses débuts de cinéaste, le dessinateur Joann Sfar oublie les figures imposées du biopic et déploie son imaginaire délirant, sa sensibilité. Gainsbourg gamin, dans Paris occupé par l'armée allemande. Gainsbourg et ses provocations. Gainsbourg et ses amours (Bardot, Birkin...). Gainsbourg et son art mélodique inimitable. Gainsbourg et ses frustrations inassouvies de peintre. Gainsbourg et Gainsbarre enfin, ce double un tantinet maléfique que l'on voit incarné à l'écran comme une sorte de grosse bestiole inquiétante...
De l'enfance aux derniers feux en passant par les idylles et les prestations musicales, le cinéaste, brouillant parfois les règles de la chronologie, traite toutes les facettes de son personnage. Éric Elmosnino, dans la peau de Gainsbourg, ne se contente pas d'imiter son modèle même si la ressemblance physique est étonnante. Le comédien incarne surtout avec une conviction l'artiste fâché avec la bienséance. Sa prestation est à la hauteur de ce film qui dynamite les conventions et rend grâce à l'ambiguïté de Gainsbourg. Plus que convaincant...
Share This

0 commentaires:

 

Commercial Men Copyright © 2009 Fashionzine is Designed by Ipietoon for Bie Blogger Template
In Collaboration With Teen Celebrities