6 décembre 2009

MODELE PHILIPPE REYNAUD

Versace, Vuitton, Armani, Chanel ou Ralph Lauren pour ne citer qu’eux. Depuis 12 ans, Philippe Reynaud est l’image des marques les plus luxueuses. Un visage d’ange pour un corps puissant. Ce Français, installé aux Etats-Unis, s’avère également être un redoutable entrepreneur d’ 1 m 83 de pure ambition. Il a suffi d’une seconde, d’un hasard heureux, pour que la vie de Philippe Reynaud bascule. Il a 20 ans, étudie en Deug de Biologie et enchaîne les petits boulots à Lyon lorsqu’il décide de monter à Paris pour le week-end. Il a suffi d’un instant pour que Mario Testino, l’un des plus célèbres photographes au monde, voit en lui une icône de la mode.

Impossible de rester indifférent à ces grands yeux clairs et rêveurs, ce sourire d’une candeur ineffable qui contraste avec cette force physique et cette énergie qu’il dégage. Pourtant, lorsque le photographe l’interpelle pour lui demander son numéro de téléphone, Philippe hésite. Un doute qui aurait pu tout changer dans sa vie. Il n’aura jamais eu à regretter son choix. Quelques semaines plus tard, il était retenu pour la campagne Versace shootée à Milan, aux côtés d’Eva Herzigova. Son physique « classique - homme» retiendra rapidement l’attention des plus grandes maisons de couture. En face de lui, des photographes de mode comme Paolo Roversi, Steven Klein ou Arthur Elgort capturent son reflet. À ses côtés, des égéries de la mode comme Kate Moss, Christy Turlington ou même Jessica Alba, figent l’image du couple rêvé. Celui qui est aussi à l’aise avec Karl Lagerfeld qu’il l’est avec le commun des mortels va enchaîner les séances photos et les défilés à travers le monde.

Pendant douze ans, il prendra l’avion comme certains prennent le bus pour jongler entre ses trois vies à Paris, Milan, New York. S’il n’avait jamais imaginé incarner un jour une figure de la mode, le mannequin, détenteur d’un baccalauréat avec mention bien, était en revanche convaincu qu’il deviendrait un homme d’affaires. Son goût pour le défi l’a aujourd’hui poussé à créer non pas une, mais trois sociétés. Fort de ses voyages et de ses rencontres, il a pris le temps d’analyser, d’observer le monde qui l’entoure pour imaginer des concepts dans le domaine qu’il connait tant aujourd’hui : le luxe et la mode. Après avoir lancé l’année dernière une ligne de vêtements et une compagnie de location de limousines à Paris, ses derniers efforts ont été pour L Gallery Studio, basé à New York. Avec l’aide de son associé Pierre-Antoine Oury, il a imaginé les décors de 400 m2 entièrement pensés pour photographier les tendances. Pendant neuf mois, Philippe a mis au monde ce projet qui aujourd’hui lui ressemble. Depuis son amour pour l’art antique et du design jusqu’à son expérience en tant que créateur de mode, tout a été pensé pour simplifier le travail de ceux qui font la mode.

Share This

0 commentaires:

 

Commercial Men Copyright © 2009 Fashionzine is Designed by Ipietoon for Bie Blogger Template
In Collaboration With Teen Celebrities