28 décembre 2009

RODRIGO GUIRAO DIAZ EN AMAS DE CASAS DESESPERADAS

Je vous présente l'acteur et modèle argentin Rodrigo Guirao Díaz, mise en scène pour les wallpapers Revista Caras (un régal !). Ce bellâtre est surtout connu pour sa participation dans la version argentine de "Desperate Housewives", "Amas de Casa desesperadas".

Oui, oui, vous avez bien compris. Il s’agit bien de la célèbre série américaine mais revue et corrigée à la sauce argentine. Amas de Casa Desesperadas transpose exactement Desperate Housewives, personnages et intrigues compris, pour le public d'Amérique Latine. Susan Mayer devient Susana Martini, Mary Alice Young devient Alicia Oviedo etc...

Ainsi, plutôt que de simplement doubler ou mettre des sous-titres, les argentins ont préféré carrément refaire le show à leur sauce, et, Rodrigo Guira Diaz tient le rôle du jardinier, John, interprété par Jesse Metcalfe, dans le version américaine.

LA SAUCE HOT DE NALI... CA PIQUE !

Le coup du savon sous la douche, c'est pas vraiment une nouveauté. Mais pourquoi utiliser un tel cliché pour vendre une sauce tomate épicée ? C'est toute l'originalité de cette publicité diffusée en 2001 en Afrique du Sud qui va beaucoup plus loin que les sous-entendus... Je vous laisse apprécier.

26 décembre 2009

JOYEUX NOEL AVEC MELTIN' POT

22 décembre 2009

SIMON NESSMAN POUR JOHN GALLIANO

LE LOGO D'APPLE EST-IL GAY ?

Au fil des années l'origine du logo Apple s'est entourée de quelques légendes. Deux au moins se détachent. Tout d’abord, la plus évidente, la pomme croquée ferait allusion à celle d'Adam et Eve. Dans un tout autre registre, Alan Turing, mathématicien anglais, qui a aidé les forces alliées pendant la seconde guerre mondiale à déchiffrer des messages codés par les machines Enigma utilisées par les nazis. Ce dernier s’est suicidé en 1954 ne supportant plus les pressions liées à ses orientations sexuelles : l’homosexualité.
Pour mettre fin à ses jours, Alan Turing aurait croqué une pomme imbibée de cyanure. La légende veut que sa mort ait inspiré le design du logo de la société Apple.

Dans une interview, Rob Janoff, le créateur de ce logo, s'amuse de ces hypothèses, mais il rétablit la vérité. Conçu en 1977, ce logo a été présenté en deux versions à Steve Jobs : pomme pleine et pomme croquée. Le patron d'Apple a choisi la seconde qui avait plus de personnalité. Janoff explique aussi que la pomme pleine pouvait être confondue avec une cerise.
Le choix des couleurs n'était pas sans rapport avec la culture hippie de l'époque admet Janoff, mais avant tout il s'agissait de souligner le fait que l'Apple II était capable d'afficher les couleurs sur un écran, et les barres colorées exprimaient cette idée. Il convenait aussi de faire un logo que les jeunes trouvent tout simplement plaisant.

21 décembre 2009

CANAL + LUNDI 4 JANVIER : LE SPORT ET LES HOMOS

Canal + diffusait en 2007 cette publicité dans les magazines français pour la promotion de sa célèbre Nuit Gay. En 1995, la première Nuit Gay avait créé l'événement, Canal + revendiquant alors qu’il s’agissait d’un pavé dans la mare bien pensante des médias".
Et bien, le jeudi 4 janvier prochain, Canal Plus remet ça, non pas sous la forme d’une nuit gay mais pour une soirée thématique plutôt étonnante : le sport et les homosexuels. A travers des reportages, des archives et des interviews de personnalités du sport, le reportage tente de répondre à une question apparemment simple : y a-t-il un problème entre le sport et les homos ?
Puis en deuxième partie de soirée, Canal plus diffusera le film "ramène des fesses" de Jean-Baptiste Erreca,
tourné lors des World Out Games (les Jeux olympiques homos) qui ont eu lieu cet été à Copenhague. Avec Ramène tes fesses… à Copenhague, nous entrons de manière ludique dans ces Out Games.


En utilisant les codes de la télé-réalité, tout en s'en moquant, le documentaire met en scène trois beaux gosses hétéros arrivés de la banlieue parisienne. Ensemble ou séparément, ils doivent alors relever des défis et surmonter différentes épreuves, gagner des points... pour finir la course en tête. Et gare à celui qui arrivera le dernier !

20 décembre 2009

LES COURS DE SELF-DEFENSE POUR VIEUX : CA MARCHE !

PULL-IN UNDERWEAR : LA MARQUE DES TEENAGERS BRANCHES

Pull-in, marque de sous-vêtement française, a été créée par Emmanuel Lohéac en 2000. Très vite, la marque connaît un succès grandissant chez les jeunes et dans le milieu du surf, berceau de la marque. Pull in propose des sous-vêtements et maillots de bain (homme et femme) en lycra haut de gamme, la matière phare de la marque ainsi qu'une gamme de coton unis.

Liée à l'univers des sports extrêmes, Pull-in s'impose comme le leader français du sous-vêtements "mode". La société, d'envergure internationale, possède 8 magasins (Hossegor, Aix-en-Provence, Paris, Los Angeles, New-York, Saint-Tropez, Cassis, Ibiza) et près de 2000 revendeurs dans le monde entier.

MR PROPRE. L'ICONE GAY DE LA PUB.

Voilà une carrière exemplaire que celle de Mr Propre. 43 ans et pas une ride. Il défit le temps et rebondit sans complexe sur les modes. Pour une icône de produit d’entretien, c’est remarquable.

Mais vous êtes-vous déjà interrogé sur les raisons d’être du bonhomme ? Pourquoi un chauve ? Pourquoi une boucle d’oreille ?
La calvitie, métaphore de la propreté impeccable, ça paraît crédible. Mais la boucle d’oreille ? En 1966, il y avait peu de chance de rencontrer un tondu à l’oreille percée ! En fait, Mr Propre est un eunuque. Bon, la version officielle préfère parler d’un génie, comme dans le dessin animé d’Aladin, mais il ne faut pas avoir peur des mots. C’est bien un eunuque, homme châtré qui garde les femmes dans les harems.
Pourquoi un eunuque ? Il fallait bien que les créatifs de l’époque trouvent un personnage susceptible de pénétrer dans le domicile conjugal, sans concurrencer le mari de la ménagère. Vous pensez, un homme qui frotte et brique avec madame, pendant que monsieur se tue au boulot pour coller au rêve américain ! L’idée de l’eunuque paraît donc lumineuse et visionnaire ! Quand on voit l’image du mâle depuis 30 ans, il valait mieux être né asexué pour traverser cette période tumultueuse.

D’autant que la cerise sur le gâteau, c’est qu’aujourd’hui Mr Propre a changé d’image pour devenir une icône gay, grâce à sa calvitie luisante et son tee-shirt moulant ! Plus que jamais, Mr Propre est moderne, branché, urbain et prescripteur en matières de mode et de tendance.

          

Et ce qu’il y a de bien avec l’icône gay, c’est que le mari de madame peut continuer de dormir sur ses deux oreilles, sa femme ne risque toujours pas de le cocufier en faisant reluire sa cuisine !

19 décembre 2009

66°30 : LE BIO SOUS UN AUTRE ANGLE

Parue dans le numéro de janvier 2010 de Têtu, cette publicité fait la promotion d'une marque de cosmétique 66°30. Mais d'où vient un tel nom pour des crèmes de soin ?

66°30 est l'angle d'inclinaison de la terre par rapport à son orbite autour du soleil. Il est à la source de l'existence et du rythme des saisons.
Symbole de force et de stabilité de l'univers, 66°30 est aussi symbole de la fragilité des grands équilibres naturels.
A l'homme d'aujourd'hui, porté par ce même antagonisme de force et de vulnérabilité, confiant dans l'avenir mais aussi conscient du fragile équilibre de son environnement et de sa peau, 66°30 dédie une nouvelle ligne de soins biologique, au complexe exclusif...
66°30 est une marque bio-urbanité capable de concilier pleinement tout ce que la vie moderne et l'innovation nous apportent tout en respectant la nature.
Innovation technologique et excellence de la nature, c'est sur cette lignée que se fonde 66°30, guidée par une vision optimiste, urbaine et responsable de la cosmétique bio.

A l'instar de l'homme qu'elle accompagne, la marque adhère aux valeurs les plus exigeantes et s'engage sur le plan écologique, en puisant dans les dernières avancées de la chimie verte, économique, en pratiquant le commerce équitable local et social, en soutenant des initiatives concrètes contre l'exclusion, par exemple.

PUMA : IMPOSSIBLE D'OUBLIER SES GENES, MAIS ON PEUT COURIR !




NESPRESSO / CLOONEY : LA FIN D'UNE SAGA ?

C'est certainement les derniers visuels que nous pourrons découvrir de Clonney pour la marque Nespresso. En effet, on a appris dernièrement que d'un commun accord, Nespresso et George Clooney auraient décidé de mettre fin à cette saga par le 4e et dernier opus diffusé sur les ondes depuis novembre dernier. Une saga à succès, qui aura été marquée par le slogan "What Else ?", sûrement l’un des plus populaires de cette dernière décennie.

              

D'ailleurs, les derniers spots réalisés par Robert Rodriguez met en scène la fin de cette saga par la présence inattendue de John Malkovich. Car si on regarde d'un peu plus prêt le spot diffusé actuellement sur nos ondes, on peut remarquer que Malkovich est filmé de face, souriant, alors que Clooney lui, est de dos, et il ne semble pas ravi de lâcher son sac Nespresso ! Il passe presque à contre-coeur le relai symbolisé par la machine à café. L'accroche lancée par Clooney "it’s not my time" est donc très symbolique…

LA CONCURENCE DE LA DEUTSCHE BAHN


Au son des vagues et des mouettes, un homme et une femme se promènent bras dessus bras dessous au bord de la mer.
Cela pourrait s’apparenter à une ballade romantique mais c’est sans compter sur une rencontre inopinée…
Diffusé en 2002 sur les chaines de télévision allemande, la compagnie publique de chemins de fer, la Deutsche Bahn, s'est vue décerner, deux ans plus tard, le prix Max Spohr qui récompense les entreprises qui font des efforts notoires pour prendre en compte les choix de vie de leurs salariés gays. Le constructeur automobile Ford et la Deutsche Bank ont aussi obtenu ce prix.

Depuis le 13 décembre dernier, les liaisons internationales sont ouvertes à la concurrence en France. La SNCF pourrait voir d’autres opérateurs proposer des liaisons internationales, comme le prévoit le "troisième paquet ferroviaire" adopté par le Parlement européen en 2007. Mais dans la pratique, rien ne devrait bouger avant l’été. On attendait la Deutsche Bahn, une alliance de Veolia et d’Air France-KLM ou encore Virgin mais finalement, seule la compagnie publique italienne Trenitalia pourrait se lancer mi-2010, avec deux allers et retours quotidiens de Paris à Milan et de Paris à Gênes. La SNCF, de son côté, se lance à la conquête de l’international en étant déjà présente au Royaume-Uni. Elle envisage également d’entrer prochainement en Allemagne et en Italie à travers des filiales.

16 décembre 2009

GAY AND LESBIAN FILM SAN FRANCISCO FESTIVAL

Réputée tolérante et ouverte, la ville de San Francisco organise chaque année, en juin, le "Gay and Lesbian film festival". Le spot publicitaire date de 2005 pour la promotion du festival. Une perle. La manifestation qui se tient au théâtre de Castro, cinéma du quartier gay datant des années 30, diffuse dans un décor exubérant des grands classiques du cinéma hollywoodien.

San Francisco regroupe environ 100 000 gays et lesbiennes, soit un habitant sur sept. Avec New York, c’est la seule ville américaine à afficher une telle concentration homosexuelle. A San Francisco, lorsque l’on vous parle de votre conjoint, on préfère d’ailleurs évoquer "votre partenaire" et non "votre mari" (c’est pour dire !). L’auteur Armistead Maupin, célèbre icône gay, décrivait d’ailleurs San Francisco dans ses fameuses chroniques publiées dès 1976 dans le San Francisco Chronicle comme étant "un lieu de compassion et de tolérance où les hétéros, dans les années 70, acceptaient plus facilement l’homosexualité que les pédés n’assumaient la leur !"

HUMMER LIMOUSINES : ETES-VOUS UNE GRANDE FOLLE ?




ADAM OU LA LUTTE DE BIOTHERM

Vous pensez que les hommes ont changé de mentalité vis-à-vis des soins ? Et bien sachez que si le marché se développe, 80% des hommes n’utilisent pas de crème hydratante !
Fort de ce constat, Publicis Net a créé pour Biotherm le concept "Yes I love it so what ?" pour accompagner le lancement de son nouvel hydratant Aquapower Absolute Gel.

Plus qu’un slogan, "Yes I love it so what ?" se veut un mouvement ayant pour but de décomplexer les hommes vis-à-vis de l’utilisation des produits de soin pour la peau. Sur LE SITE de la campagne, vous pourrez faire connaissance avec Adam, le porte-parole du mouvement (euh, attention, c'est loin d'être le garçon de la pub !).

Source WOW EFFECT

MTV : L'HOMMAGE A MICHAEL JACKSON




15 décembre 2009

BON BON BODYWEAR : LA MARQUE CANDIENNE S'EXPORTE EN AUSTRALIE

La nouvelle marque canadienne d’underwear, BON BON BODYWEAR, n'a pas encore soufflé sa première bougie qu'elle s’attaque déjà au marché australien. Inspiré de l'art contemporain, et alliant la technologie au design, Bon Bon Bodywear cherche à créer des sous-vêtements éclectiques qui font référence à un mode de vie urbain.

Présente dans quelques boutiques et grands magasins australiens, la marque devrait également être vendue prochainement dans le monde entier grâce au site WearItOut.com.au. Pour mieux se faire connaître auprès de la communauté gay, Bon Bon Bodywear nous dévoile son dernier visuel dans le programme de la Sydney Mardi Gras 2010 (photo ci-dessus).

D’après l’enseigne, leurs sous-vêtements offriraient un confort unique, déclinés en quatre collections : "Black & White", "Upgrade Gold", "The Colors", et "Artist In Residence".

Bon Bon Bodywear utilise une nouvelle fibre appelée MicroModalä. Ce matériau provient de la cellulose du feuillage des hêtres et procure une respiration unique du sous-vêtement tout en étant respectueux de l'environnement. Bon bon Bodywear s'inspire de l'art marié à la mode, avec la complicité de l'artiste britannique Jon Burgerman.

14 décembre 2009

L'EAU SAUVAGE RETOUCHE ALAIN DELON

Parfum mythique de la maison Dior, l’Eau Sauvage a fait son grand retour en mai dernier, avec une égérie emblématique : Alain Delon. Retour sur cette pub qui refait surface en cette fin d'année.

Photographié par Jean Marie Périer, lors du tournage en 1966 de "la Piscine", la maison de couture profite du succès du film pour faire la promotion de son parfum sortie la même année. Une photographie revue et corrigée pour coller à l'époque : la cigarette que tenait Delon a disparu et il bénéficie d'un léger soin de peau !

RETRO : LA ROCHE AUX FOLLES


Séance rétro avec ce spot publicitaire pour les yaourts, La Roche aux Fées. Propriété successive des groupes Unilever et Nestlé, la marque disparut en 1988 après une fusion avec Chambourcy qui connu d'ailleurs le même sort en 1998 (Que voulez vous, la joie de la finance !).
Diffusée fin des années 70 (si quelqu’un à la date précise, ça serait sympa de me la donner), cette publicité nous montre l'état d'esprit de l'époque sur l’homosexualité en France. Bonjour les clichés façon Cage aux Folles.

YAMAMAY, LA LINGERIE ITALIENNE

10 décembre 2009

JEAN PAUL GOUDE OU L'ART DE LA RETOUCHE


Une députée française a déposé à la mi-septembre un projet de loi pour exiger que la mention - photo retouchée - soit dorénavant obligatoire à côté de chaque image retravaillée avec des logiciels graphiques. Elle souhaitait dénoncer une certaine dictature que l’image exercerait sur notre inconscient, en particulier sur les plus jeunes. Ce qu’on n’imagine pas, c’est qu’en réalité la quasi totalité des images dont nous sommes abreuvées au quotidien sont retouchées : les publicités bien sûr, pour la mode, les parfums ou les cosmétiques ; les photos de mannequins dans la presse féminine. Plus grave : les photos d’actualité sont parfois, elles-aussi, remaniées d’un coup de gomme numérique... Aujourd’hui, l’usage et les abus de la retouche commencent à poser question. Pour illustrer cet article, voici une publicité pour Les Galeries Lafayette qui donne à l'artiste, Jean Paul Goude, tout loisir de pratiquer son art, la retouche. Avez-vous reconnu le mannequin (et actrice) Laetitia Casta en travelo ?

WWW.RISTEFSKYMACHEDA.COM

COMMERCIAL MEN.GAY ??? POURQUOI PAS.


Le visuel que je vous présente fait partie d'une campagne pour le site de rencontre GAY.COM de 2005 (voir article du 14/01/2009).
L'affiche représente bien l'idée surprenante d'un entrepreneur new-yorkais, des noms de domaines en ".gay".
Joe Dolce, égalemnt militant LGBT à New York a présenté son dossier au dernier congrès de l'Icann (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers), organisme qui coordonne l'attribution des noms de domaine. Avant de se prononcer (et alors qu’aucune date de verdict n’a été fixée), l'Icann doit d'abord étudier les conséquences de sa mise en place.
L'idée du ".gay" lui est venue lorsqu’il travaillait sur le projet "e.com" pour une société de consulting en informatique.
Le but ? L'identification plus facile des sites écolo.

Pour lui, "ce projet ouvre de nombreuses possibilités, notamment en termes de financement et de connexion d'initiatives locales au reste monde. Le mouvement peut devenir puissant."
Et pour couronner le tout, Dolce, promet de reverser 51 % des bénéfices à des associations luttant pour les droits de l’homme. Source TETU.

WWF : LEUR EXTINCTION EST AUSSI LA NOTRE

Nouvelle campagne de publicité pour l'une des organisations écologiques les plus connues : WWF. Créée en 1961, l'OMG s'occupe de la protection de la nature et de l'environnement, et est également fortement impliquée dans le développement durable.

Son réseau international est présent dans 40 pays et bénéficie du soutien de plus de 5 millions d'adhérents. Sur le plan financier, il dispose d'un budget annuel de 447 millions d'euros. Ses ressources financières proviennent pour l'essentiel de ses adhérents, d'activité commerciale de promotion (magazines et d'objets fétiches), de subvention gouvernementale, de partenariat avec les entreprises qui s'engagent résolument dans la protection de l'environnement.

Cette association basée à Gland en Suisse (ça ne s'invente pas !), tient une des premières places mondiales grâce à son nombre de ses membres mais également par le montant de ses engagements financiers dans les études scientifiques et les opérations de protection de la nature.

9 décembre 2009

DU COTE DE NOS AMIS HETEROS : ORANGINA VOIT ROUGE

"Peut être un peu trop sanguine" indique le slogan. C'est le moins que l'on puisse dire. Voilà une pub qui risque de recevoir des plaintes du Jury de Déontologie Publicitaire (un article après)...



Un "Du côté de nos amis hétéros" un peu particulier cette semaine, avec une seule et unique publicité pour le nouveau spot publicitaire d'Orangina Rouge. Cette campagne ne va sûrement pas passer inaperçu ! Orangina n'a rien trouvé de mieux que de faire dans le sado-maso sexy. Deux spots ont été créés pour promouvoir la marque, un seul, plus soft, sera diffusé à la télévision. La version présentée n'est visible que sur le site d'ORANGINA.

MITSUBISHI : LA RENCONTRE ENTRE LE LUXE ET LE TOUT TERRAIN




NEW YORK LIBERE LES LGBT

En avril 2009, la ville de New York renforce ses efforts pour attirer les touristes gay. Une campagne marketing intitulée THE RAINBOW PILGRIMAGE est lancée afin de soutenir la position leader des destinations "rose" de la métropole américaine.

L'an passé 47 millions de personnes ont visité New York, et les autorités estiment que les gays et lesbiennes ont représenté environ 10% de ce chiffre.
La ville a publié ce visuel dans des publications gay, mais aussi sur les bus et la panneaux d'affichage urbains.
La campagne profite du 40ème anniversaire des émeutes homosexuelles de Stonewall de juin dernier et vante son statut de creuset du mouvement de libération LGBT.

CK FREE BY CALVIN KLEIN


CK free est un parfum pour un homme décontracté qui aime mordre la vie à pleine dents. Son sillage aromatique et boisé évoque l’idée de s’échapper et libérer son esprit. Une idée que l’on retrouve dans le spot publicitaire qui fait la promotion du flacon dégradé de bleu inspiré du ciel et de la mer.

485 PLAINTES TRAITEES PAR LE JDP EN 2009

En novembre 2008 a vu le jour en France un Jury de Déontologie Publicitaire (JDP), inspiré du système britannique. Il s'agit d'un organe autonome, composé d'experts indépendants, que tout citoyen français peut saisir gratuitement, dès lors qu'une campagne de publicité lui pose un problème moral. La mission du JDP : évaluer, au cas par cas, l'application des codes de conduite que les professionnels se sont fixés. Les avis de cette instance, mettant en cause les annonceurs, leurs agences et les médias diffuseurs de la campagne, sont expressément rendus publics.
En 2009, 495 plaintes ont été déposées. Seule 24 d’entre elles ont reçu un avis défavorable de la commission.
Pour comprendre sur quelles bases sont rendues l’avis de l’organisation, je vous propose 4 exemples de publicités connues qui ont subi des plaintes.


INPES (mars 2009) : plaintes rejetées

Les plaignants considèrent que le film met en scène des relations homosexuelles masculines, est de nature à choquer, notamment les enfants, du fait de sa diffusion à des heures de grande écoute.
Le Jury considère que ce film publicitaire, qui met en scène des couples homosexuels masculins, dans des situations parfois intimes, de façon fugace, sans nudité visible, respecte les exigences de décence que le public est en capacité d’accepter pour ce type de campagne.
Il estime que la diffusion aux heures critiquées est de nature à permettre d’informer, de façon la plus efficace, les

personnes concernées par une grave question de santé publique, ou susceptibles de l’être, et que les précautions prises en matière d’horaire, qui permettent un visionnage dans un cadre familial, sont de nature à permettre aux parents d’exercer leur rôle pédagogique.


DIESEL (mars 2009) : plaintes fondées

Le plaignant considère que cette image est violente, choquante, contraire au respect de la dignité humaine et qu’elle est de nature à inciter à la violence.
Le Jury considère que la publicité critiquée, qui utilise une image présentant de façon complaisante une situation de domination d’une personne par une autre, banalise la violence et l’humiliation d’autrui.
Elle ne comporte aucun élément de distanciation qui permettrait de considérer qu’elle constitue une parodie ou une condamnation implicite de la violence.
De ces faits, Le Jury considère que la campagne n’est pas conforme aux recommandations déontologique.



DARK DOG (septembre 2009) : plaintes rejetées

Les plaignants considèrent que cette campagne présente un caractère pornographique et pervers et porte atteinte à la décence. Ils soutiennent que le slogan "Choisis ta taille (…)" est ambigu et tendancieux. Ils critiquent particulièrement la diffusion par voie d’affichage sur des lieux publics et notamment des abribus qui imposent ces photos au regard de tous et notamment des enfants. Le jury considère que ces images et ce slogan résultent d’un parti pris de traitement publicitaire de genre graveleux et de "mauvais goût" volontairement choisi, qui se réfère à des films et à certains humoristes particulièrement appréciés par un public jeune, qui constitue la cible du message.
Même si ces représentations sont regrettables, leur orientation délibérée, ne peuvent, toutefois, pas être qualifiées ni de pornographiques, ni d’indécentes, d’autant que le message est suffisamment implicite pour ne pas être perçu d’emblée par une partie du public.

Par ailleurs, se présentant l’un et l’autre sous une certaine forme d’humour, même si elle n’est pas admise par tous, ni le slogan ni l’image ne peuvent être considérés comme avilissants.


MTV (mars 2009) : plaintes fondées

Les images des films publicitaires diffusés au cinéma et sur Internet montrent, au ralenti, des scènes de lutte entre différents personnages, sur la mélodie de la valse dite du beau Danube bleu accompagnées du texte "Vous n’avez pas fini de vous battre pour la télécommande".
Les plaignants considèrent que cette campagne est de nature à choquer, notamment les enfants, qu’elle constitue une incitation à reproduire des comportements nocifs, qu’elle banalise et fait l’apologie de la violence, notamment

auprès des jeunes, qui plus est, pour un motif futile. Le Jury relève que les images de lutte montrées par la publicité critiquée sont particulièrement expressives. L’esthétisme avec lequel elles sont mises en scène ainsi que la musique qui les accompagne ne sont pas de nature à en atténuer le caractère violent qu’accentue, au contraire, le ralenti. Si cette mise en scène, peut probablement être perçue comme humoristique par certains, elle ne peut, cependant, que concourir à associer le texte au premier degré de compréhension du verbe «se battre», c’est-à-dire lutter physiquement. S’adressant, en dépit des précautions qu’indique avoir prises l’annonceur, à un public jeune et encore influençable, elle est susceptible, par la banalisation de la violence qu’elle exprime, de constituer un message de permissivité, voire d’incitation à celle-ci.

8 décembre 2009

AMBROSE OLSEN POUR GIORGIO ARMANI




N'AYEZ AUCUNE CRAINTE AVEC VIRGIN MOBILE





C’est la pub du moment sur la blogosphère gay, je me devais donc de vous la présenter.
Cette campagne a débuté l’été dernier par un spot (sans grand intérêt) avec comme slogan "fairless" (sans crainte).
Pourquoi sans crainte ?
Tout simplement parce que cette campagne fait la promotion des forfaits bloqués… et donc… sans crainte pour le montant de votre facture ! (c’est bien vous suivez !).
Mais Virgin Canada ne sait pas arrêté là, et voici un couple gay en plein roulage de pelles. Le discours c’est également lui aussi durcit "Hook up fearlessly" qui veut aussi bien dire "Connectez-vous sans peur" que "coucher sans peur" ! (Ah, c'est pour ça les ailes d'ange !).
Et bien dites-moi, Noël va être chaud cette année.

7 décembre 2009

LE TARZAN D'ADEME

C’est ajourd’hui que s’est ouvert le sommet de Copenhague où se jouera pendant deux semaines le plus grand rendez-vous de la planète par son ampleur et ses enjeux. Les délégués de 192 pays, dont une centaine de chefs d'Etat doivent y trouver un accord permettant de limiter l'envolée du thermostat mondial et d'éviter des dérèglements climatiques majeurs qui affligeraient en priorité les plus démunis. A cette occasion, je vous présente un spot publicitaire de l’organisation française ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie). Une petite merveille !

L'ADEME participe à la mise en oeuvre des politiques publiques dans les domaines de l'environnement, de l'énergie et du développement durable. Afin de leur permettre de progresser dans leur démarche environnementale, l'agence met à disposition des entreprises, des collectivités locales, des pouvoirs publics et du grand public, ses capacités d'expertise et de conseil. Elle aide en outre au financement de projets, de la recherche à la mise en œuvre et ce, dans les domaines suivants : la gestion des déchets, la préservation des sols, l'efficacité énergétique et les énergies renouvelables, la qualité de l'air...

ET MOI QUI SORTAIT JUSTE POUR UNE BIERE

Ah les lundis, après un long et bon week-end bien arrosé…
Mais vous souvenez-vous au moins de ce que vous avez fait ??? C’est tout l’objet de ce spot diffusé en 1998. Commandé par l’institut national de santé publique suédois, il a de quoi surprendre même s’il fait sourire.

Car pour un pays plutôt ouvert d’esprit, n’est-ce pas une image négative de l’homosexualité qui en ressort ? Vous risquez (excusez-moi du terme) de vous faire mettre si vous buvez trop (bonjour le message !). Je vous laisse déjà imaginer la réaction de l’hétéro de base…
Il faut savoir que le Parlement suédois a adopté en 2008, à une écrasante majorité, une loi dite sur "le mariage sexuellement neutre", permettant aux homosexuels de se marier civilement ou religieusement. La Suède devenait ainsi officiellement le premier pays à autoriser la célébration de mariages homosexuels au sein d'une Eglise.

MINI CABRIO. TOUJOURS OUVERTE.




LE CARTON JAUNE DE CRISTIANO RONALDO


Alors là, tout fout le camp, même dans le football !
Déjà que ce n’est pas ma tasse de thé, mais alors là c'est la totale !
Et pour cause, les joueurs n’ont plus le droit de retirer leur tee-shirt sous peine de sanction, durant une partie.
Pour preuve... le carton jaune que

RONALDO CRISTIANO a écopé ce week-end, lors de la rencontre Real Madrid contre Almeria.
Car désormais, c'est la règle. Enlever son maillot pour célébrer un but est considéré comme une faute et est immédiatement sanctionné.
Heureusement qu'il nous reste la publicité !!! (source TETU)

THE KOOPLES DANS TOUS SES ETATS


Créée en 2008 par les frères Elicha, la marque THE KOOPLES connaît un succès grandissant. Imitant leur père Tony, fondateur du Comptoir des Cotonniers, le plan marketing de ces deux enseignes est très proche.
Alors que Le Comptoir des Cotonniers s'appuie sur l'idée du couple mère-fille qui s'habille dans la même boutique, The Kooples s'adressent aux couples amoureux qui peuvent s’échanger leurs vêtements.
La particularité de leurs campagnes est d’être le plus proche de leur clientèle, tout en défendant une ouverture d’esprit.
Et quoi de mieux pour transposer ces idées que de mettre en scène de vrais couples hétéros, gays ou lesbiens qui sont, de surcroît, des clients de la marque.
C'est la cas de ce visuel qui met en scène un couple de jeunes gays étudiants, Sacha et Romain.

6 décembre 2009

MODELE PHILIPPE REYNAUD

Versace, Vuitton, Armani, Chanel ou Ralph Lauren pour ne citer qu’eux. Depuis 12 ans, Philippe Reynaud est l’image des marques les plus luxueuses. Un visage d’ange pour un corps puissant. Ce Français, installé aux Etats-Unis, s’avère également être un redoutable entrepreneur d’ 1 m 83 de pure ambition. Il a suffi d’une seconde, d’un hasard heureux, pour que la vie de Philippe Reynaud bascule. Il a 20 ans, étudie en Deug de Biologie et enchaîne les petits boulots à Lyon lorsqu’il décide de monter à Paris pour le week-end. Il a suffi d’un instant pour que Mario Testino, l’un des plus célèbres photographes au monde, voit en lui une icône de la mode.

Impossible de rester indifférent à ces grands yeux clairs et rêveurs, ce sourire d’une candeur ineffable qui contraste avec cette force physique et cette énergie qu’il dégage. Pourtant, lorsque le photographe l’interpelle pour lui demander son numéro de téléphone, Philippe hésite. Un doute qui aurait pu tout changer dans sa vie. Il n’aura jamais eu à regretter son choix. Quelques semaines plus tard, il était retenu pour la campagne Versace shootée à Milan, aux côtés d’Eva Herzigova. Son physique « classique - homme» retiendra rapidement l’attention des plus grandes maisons de couture. En face de lui, des photographes de mode comme Paolo Roversi, Steven Klein ou Arthur Elgort capturent son reflet. À ses côtés, des égéries de la mode comme Kate Moss, Christy Turlington ou même Jessica Alba, figent l’image du couple rêvé. Celui qui est aussi à l’aise avec Karl Lagerfeld qu’il l’est avec le commun des mortels va enchaîner les séances photos et les défilés à travers le monde.

Pendant douze ans, il prendra l’avion comme certains prennent le bus pour jongler entre ses trois vies à Paris, Milan, New York. S’il n’avait jamais imaginé incarner un jour une figure de la mode, le mannequin, détenteur d’un baccalauréat avec mention bien, était en revanche convaincu qu’il deviendrait un homme d’affaires. Son goût pour le défi l’a aujourd’hui poussé à créer non pas une, mais trois sociétés. Fort de ses voyages et de ses rencontres, il a pris le temps d’analyser, d’observer le monde qui l’entoure pour imaginer des concepts dans le domaine qu’il connait tant aujourd’hui : le luxe et la mode. Après avoir lancé l’année dernière une ligne de vêtements et une compagnie de location de limousines à Paris, ses derniers efforts ont été pour L Gallery Studio, basé à New York. Avec l’aide de son associé Pierre-Antoine Oury, il a imaginé les décors de 400 m2 entièrement pensés pour photographier les tendances. Pendant neuf mois, Philippe a mis au monde ce projet qui aujourd’hui lui ressemble. Depuis son amour pour l’art antique et du design jusqu’à son expérience en tant que créateur de mode, tout a été pensé pour simplifier le travail de ceux qui font la mode.

(EN APARTE) KISS FM REDECOUVRE VOS RACINES




XDRESSED, CULOTTE A DENTELLE POUR HOMME

Vous êtes fétichiste des hommes en dessous féminin. Comme vous le démontre cette publicité, le site commercial XDRESS, est fait pour vous.

Large choix de petites culottes à frou-frou conçues pour les hommes. Vous allez enfin pouvoir assouvir tous vos fantasmes !

SENSOA PARLE DE SEXE

En 2005, le centre flamand, SENSOA, qui s’occupe de sexualité à travers les maladies transmissibles, diffusait cette campagne de pub « Talk about sex » (parlez de sexe).
Très commentée dans les médias, cette publicité a connu un grand succès.

"A-A-a-a-a. Et le reste de l'alphabet ?", nous informe avec humour le visuel. "Nous avons tous beaucoup de chose à dire sur le sexe. On en parle énormément. Mais quand on est au lit, on est tout d'un coup plus timides. Et ça peut conduire à des malentendus.
Par conséquent, ayez le courage de dire à votre partenaire ce que vous aimez, ce que vous attendez mais aussi vos limites. Et demandez leur de faire de même. Parce qu'une bonne discussion donne de bonnes relations sexuelles."
Vous pouvez également voir le spot publicitaire de la campagne en cliquant sur LE LIEN.

LA CAMPAGNE SEXE DES ACCESSOIRES TIMOTEO



TIMOTEO est une marque créateur de Los Angeles. En plus de collection sportswear et menswear, la marque propose des sous-vêtements masculins, des maillots de bain et pour notre plus grand plaisir des accessoires type bijoux dont voici leur dernière campagne... Plus de pics sur le blog A CAUSE DES GARCONS.

COMMERCIAL MEN FAIT DE LA PUB POUR ADONIS MAG


  

Ce n’est pas sur papier. Ce n’est pas sur internet. Vous ne pourrez le trouver que dans la paume de votre main… C’est une toute nouvelle application pour l’iPhone : ADONIS. Et c’est une première.
Adonis est un magazine qui présente des images exclusives de photographes célèbres, en apportant leur propre vision de la masculinité, tout en explorant la mode. Le premier numéro d'ADONIS est consacré au photographe de renommée mondiale Fred Goudon qui fête ses 20 ans de carrière. Qu’on se le dise, ADONIS Mag est uniquement disponible sur l’iPhone et l’iPod Touch.

Retrouver la présentation en ligne d'ADONIS et télécharger l'application (1.99 $), c'est ICI.


5 décembre 2009

GILLETTE & NIVEA : A POIL LES HOMMES !

Après les joues des messieurs, les fabricants de cosmétiques s'attaquent à leurs bijoux de famille. En voici la preuve avec ces 3 spots publicitaires pour les marques Gillette et Nivea. Mieux qu'une campagne publicitaire, les marques surfent sur la vague "0 poil" et nous apprennent à se raser la moindre partie de notre corps velue.

Il y a à peine dix ans, il semblait impossible pour un homme de s’épiler sans renoncer à une part de sa virilité. Que ce soit sur le torse, les jambes, les abdominaux, voire même les épaules et le bas du dos, les poils de Monsieur n’avaient rien à redouter : ils symbolisaient la masculinité dans toute sa vigueur un peu sauvage et non domestiquée. Bien accrochés à leurs follicules, ils ne se doutaient pas que, dix ans plus tard, ils seraient pourchassés par la tondeuse ou la cire dépilatoire. Même les poils du pubis sont aujourd’hui menacés d’éradication. Mais que s’est-il passé ? La réponse est simple, le changement des mentalités : l'homme poilu est devenu ringard, l’homme épilé est branché.

Le mâle d’aujourd’hui est imberbe, à l’image des campagnes de pub. L’épilation masculine n’est pas seulement entrée dans les mœurs. Elle est aujourd’hui souhaitée, tant par les hommes que par les femmes, et ce aussi bien au niveau esthétique que de l'odorat !
Mais combien sont-ils ces garçons qui domestiquent leur toison ? D’après une étude, plus d’un tiers des hommes ont recours à l’épilation.

Certains ont commencé à s’épiler sur la demande de leur partenaire, d’autres parce qu’ils pratiquaient un sport qui l’exigeait, et d’autres encore parce qu’ils avaient envie de suivre la mode, mais sans toujours oser l’affirmer.
L’épilation masculine correspond à la nécessité de transition de l’homme «ancien» et donc velu, à l’homme nouveau. Les poils sont associés à la volonté de dominer, et à la répression de la sensibilité. Un homme nouveau qui n’a pas la tâche facile et qui se cherche encore. La limite entre l’épilation souhaitable et l’épilation excessive est ténue. Serait-on arrivé à une égalité des sexes face au poil?

Chez les garçons comme chez les filles, la chasse au poil se radicalise. Tout y passe. Poils de bras, de jambe, de dos, de torse, de pubis ou même d’orteil, pas un n’est à l’abri des méthodes ancestrales ou modernes qui visent à l’éradiquer (à la maison, on utilise le rasoir, la crème, la cire et l’épilateur électrique, alors que les instituts proposent l’épilation à la cire, au sucre, ainsi que l’épilation électrique et au laser).

Cette aversion pour les poils (et la volonté de s’en débarrasser à tout prix) s’inscrit dans le cadre d’un reniement par l’humain de son être primitif et de la partie préhistorique qui subsiste en tout un chacun.

JON KORTAJARENA POUR TOM FORD. NU POUR NOUS.







LE PHOTOGRAPHE DAVID LACHAPELLE


Né en 1963 à Fairfield dans le Connecticut, DAVID LACHAPELLE est l’un des plus grands photographes de mode de ces dernières années.
Son premier cliché serait une photographie de sa mère, Helga LaChapelle en bikini et
un verre de Martini à la main, sur un balcon de Puerto Rico. Ce fut le déclenchement de sa passion.
En 1977, il s’inscrit à l’École des arts de Caroline du Nord avec l’idée de devenir peintre ou illustrateur. Mais la photo l’a déjà imprégné et son choix s’affirme en photographiant ses camarades d’école. L’année suivante, il tente sa chance à New York.
A son arrivée, David LaChapelle s’inscrit dans l’association des étudiants d’arts et à l’École des arts visuels. Parallèlement, il est serveur au mythique Studio 54, vit dans une auberge de jeunesse, fréquente les paumés, les drogués. Dès 1982, Andy Warhol, alors rédacteur en chef du magazine branché Interview, publie ses premières photos de nus anonymes. Il n’a alors que 19 ans.

Warhol et le pop art vont profondément le marquer. Il photographie les plus grandes personnalités comme Hillary Clinton, Leonardo DiCaprio, Naomi Campbell, David Bowie, Elton John, Jeff Koons, Paris Hilton, Jude Law, Cher, Elizabeth Taylor, David Beckham, Madonna, Eminem,… et la transexuelle Amanda Lepore qu’il présente comme sa muse. Il réalise des clips (pour Joss Stone, Christina Aguilera, Amy Winehouse, Britney Spears, Norah Jones,…), des films documentaires, et des publicités pour H&M, Burger King’s, Sagem (visuel ci-dessus).

Ses photos se distinguent essentiellement par la vivacité de leurs couleurs (qui est obte- nue au tirage, par l’utilisation de négatifs couleurs), des décors bariolés, par des mises en scène très soignées et pouvant être très importantes : un musée inondé, des maisons détruites, des carambolages de voitures, des ours,…

LaChapelle utilise très peu de trucages numériques : "C’est beaucoup plus drôle, si on veut photographier une fille assise sur un champignon de fabriquer le champignon et de l’asseoir dessus, que de le faire à l’ordinateur. De même si on veut mettre une fille nue et un singe en plein Time Square...". Ses influences vont de la peinture baroque au pop art, en passant par le porno chic (abondance de corps nus)

De ses années de galère, au début des années 80, il a extrait son style : monter des situations, rendre la vie artificielle, soigner ses décors dans les moindres détails. Tout cela vise à mettre à distance une réalité trop lourde à porter. Car s’il fait poser ses modèles dans des endroits pas toujours idylliques, immeubles délabrés, fast-food, salle d’accouchement, bureau, étal de viande… l’objectif est unique : exalter la beauté et le glamour.

David LaChapelle fait parti des 10 plus grands noms de la photographie de mode classés par le magazine américain American Photo.

 

Commercial Men Copyright © 2009 Fashionzine is Designed by Ipietoon for Bie Blogger Template
In Collaboration With Teen Celebrities